Make your own free website on Tripod.com

Biographies des Fondateurs

Frère Francklin Armand, PFIFrère Francklin Armand est né à Port-au-Prince, la capitale de Haïti, le 16 septembre 1947. Depuis l'âge de trois mois il avait été pris en charge par son parrain qui l'aimait beaucoup. Ce dernier était un officier de l'Armée qui par deux fois avait été jeté en prison par le dictateur Duvalier parce qu'il avait refusé, en conscience, de pactiser aux actions gouvernementales répressives du dictateur contre son peuple.

Francklin tout jeune encore avait eu une fascination pour les paysans du monde rural et de leurs familles. Tout petit garçon, déjà sa famille et ses proches étaient sûrs qu'il avait été appelé par Dieu.

A l'âge de 17 ans, il est entré comme postulant chez les Petits Frères de Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus. Déjà à 28 ans, il était promu supérieur général de cette communauté. Les onze années passées dans la vie religieuse allait susciter chez lui "un appel dans un autre appel" (pour paraphraser la Mère Thérèse de Calcutta).

Comme jeune homme de 28 ans, Frère Francklin a rencontré Charles de Foucauld (Frère Charles de Jésus) à travers une retraite et ses écrits spirituels. Frère Charles était ancien officier de l'Armée française qui par la suite est devenu Trappiste, prêtre, ermite et nomade dans le désert du Sahara.

Les écrits de Frères Charles ont eu un écho chez Francklin et lui ont permis d'affirmer des convictions fortes qu'il ressentait depuis des années. Comme résultat, le Frère Francklin a cherché à avoir les conseils spirituels de l'Evêque de son diocèse par rapport à l'idée d'une fondation de communauté religieuse totalement vouée au service des plus pauvres parmi les pauvres en Haïti.

Le 26 décembre 1976, avec la permission de l'Evêque, lui et le premier groupe des Petits Frères de l'Incarnation ont ouvert leur coeur et leur porte au peuple du monde rural à Dos Palais dans le Plateau Central d'Haïti.

Neuf années plus tard, il a fondé avec la Soeur Emmanuelle Victor la branche féminine de la Fraternité de l'Incarnation: Petites Soeurs de l'Incarnation.

Soeur Emmanuelle Victor, PSISoeur Emmanuelle Victor est née aux Cayes en 1953 (la troisième ville de Haïti). Quatrième d'une famille de 10 enfants, son amour pour la peinture, la musique et un emploi qu'elle avait au Ministère des Affaires étrangères l'ont amenés à Port-au-Prince où elle passait beaucoup de temps en compagnie d'autres artistes haïtiens.

Malgré ces intérêts séculiers, Emmanuelle sentait qu'elle était appelée par Dieu. Son oncle, en ce moment là, était l'Evêque de Hinche, diocèse dans lequel les Petits Frères de l'Incarnation venaient d'être fondés. Par hasard, une rencontre avec le Frère Francklin fut le moment qui a bouleversé sa vie.

A l'âge de 28 ans, Emmanuelle est entrée comme postulante chez les Petites Soeurs de Jésus, une congrégation fondée dans l'esprit de Charles de Foucauld. Après avoir passé trois mois chez les Petites Soeurs de Jésus, Emmanuelle a proposé à Frère Francklin l'idée de co-fonder les Petites Soeurs de l'Incarnation.

Quatre ans plus tard, le 6 août 1985, les premières Petites Soeurs de l'Incarnation ont offert leur vie à Dieu dans le service des pauvres du monde rural en Haïti. Partageant la même spiritualité de Frère Charles de Foucauld, qui inspire les Petits Frères de l'Incarnation, elles travaillent avec eux pour bâtir une société où la valeur de chaque personne est reconnue et accueillie comme frère ou soeur en Jésus, où Dieu est mieux aimé et adoré.

Un petit groupe de PFIUn petit groupe de PSI

 

 

 

 

 

 

[Accueil] [Table des Matières] [Histoire] [Biographies]
[Charles de Foucauld] [Haïti] [Projets] [Informations] [Liaisons]